Avez-vous déjà utilisé un traducteur en ligne ? Moi j’ai très souvent  recours au site :   http://www.online-translator.com/

Et c’est ce que j’ai fait hier soir quand Lew nous a fait partager cette belle chanson – là je suis encore sérieux, je ne plaisante pas… pas tout de suite. – Dream Brother de Jeff Buckley.

L’anglais n’étant pas ma cup of tea je me suis rué sur Translator, c’est pratique, c’est facile, c’est génial…

Mais c’est lorsque j’ai lu :

« L'amour vous avez perdu avec sa peau si équitable

Est libre avec le vent dans ses cheveux de caramel au beurre… »

Que j’ai commencé à avoir un vieux doute, à tord peut-être… mais bon… Alors j’ai eu une idée géniale – comme d’hab. – l’idée de lui faire traduire une phrase que tout le monde connait :

 

« L’on n’aime bien qu’une seule fois, c’est la première : les amours qui suivent sont moins involontaires. » de notre célèbre La Bruyère. Pour corser l’affaire je l’ai d’abord traduite en anglais. Ce qui donna :

 

 They really like only only once, it is the first one: the love affairs which follow are less involuntary.

 

Puis en russe:

 

Они действительно как только только однажды, это - первое: любовные интриги, которые следуют, являются менее ненамеренными.

 

Petit tour en espagnol:

 

Realmente tan pronto como solamente una vez, los es primero: los líos amorosos, que siguen, son menos no intencionados.

 

Retour en anglais :

 

Really as soon as only once, it them is first: the affectionate foul-ups, which continue, are less not deliberate.

 

Et enfin en français:

 

Vraiment aussitôt que seulement une fois, cela eux est premier : les cafouillages affectueux, qui continuent, sont moins non délibérés.

 

Je ne sais pas ce que vous en pensez, je trouve qu’il ne s’en est pas si mal sorti. Délibérément ou pas, Translator mon amor, tu cafouilles affectueusement. Quoi que pour ma part je comprendrais presque mieux cette dernière version.

Finalement des cheveux de caramel au beurre, moi qui aime bien les deux, ça doit sentir bon !

L’avantage avec la version russe c’est que lorsque je ne comprends pas, au moins je sais pourquoi !

Le drôle quand on s’ennuie c’est qu’on peut continuer à l’infini. Ainsi en allemand :

 

Wirklich, sobald nur einmal, das sie erst ist: Das liebevolle Durcheinander, das dauert, ist weniger nicht fest.

 

Re-espagnol:

 

Realmente, tan pronto como sólo una vez que es primero ella: El desorden afectuoso, esto dura, no es duro menos.

 

Et en français:

 

Réellement, aussitôt que seulement dès qu'est première elle : Le désordre affectueux, cela dure, il n'est pas moins dur.

 

Ça c’est sûr.

Aaaaah, c’est juste pour rire.

 

Retour à l'accueil