Vous regardez trop la télé disait tous les soirs la marionnette de PPDA mais franchement parfois ça vaut le détour.

Jeudi le commandant de bord d’un Boeing 777 de Continental Airlines faisant la ligne Bruxelles-Newark est décédé en vol d’une crise cardiaque à l’âge de 61 ans. C’est rare mais ça arrive, c’est pour cette raison qu’on y met toujours deux ou trois pilotes dans les avions, car en fait un seul suffirait.

Ce sont donc les deux copilotes qui ont ramené l’avion. Les journalistes annonçaient la nouvelle comme un exploit. Hey oh ! Ce sont des pilotes quand même !

Dans cette triste nouvelle ce qui m’a fait sourire c’est le commentaire sur TF1. On y voyait l’avion se poser normalement sur la piste suivi par 4 ou 5 voitures avec des gyros. Et le journaliste de dire :

-           À l’atterrissage, les secours s’activaient autour de l’avion !

Moi je n’y ai vu que des voitures qui suivaient un avion. Ils s’activaient ! Mais il est mort le pauvre, ce n’est plus la peine de s’activer !

Ce petit gag m’en a rappelé un autre. J’ai vu récemment un reportage sur les émeutes qui ont éclatées dans de nombreuses grandes villes américaines après l’assassinat de Martin Luther King. Vitres cassées, magasins pillés… les images sont impressionnantes.

Le lendemain on nous montrait des militaires patrouillant, armes aux poings, dans des rues désertes. Et là, le commentaire qui tue :

-           Le lendemain, l’armée reprenait le control des rues désertes.

Ah ben ouais… C’est plus facile. Moi, si j’étais militaire, je ne m’occuperai que des rues désertes !

Reprendre le control des rues de Téhéran en ce moment c’est moins cool.

Vu le nombre de conneries que j’arrive à dire chaque jour, je crois que j’aurais fait un excellent journaliste à la télé !   

 

Retour à l'accueil