Sans vouloir jouer les Adrien Monk qui voit d’agressifs monstres pathogènes partout, je crois que côté hygiènes nous avons du boulot…

En temps ordinaire pas d’inquiétude devant les mômes qui s’échangent sucettes ou chewing-gums, qui boivent au goulot de la même bouteille ou dans le même verre, qui mangent le sable des bacs dans lesquels certains chats sont venu se soulager, qui sucent des cailloux et les avalent même parfois… Adrien, si tu lis ça !    

Nous considérons tous ces manques d’hygiène comme faisant parti de la vaccination naturelle. Même si nos chers petits en chopent des vers ou des poux… Mais en cas d’épidémie, nous serions tous morts !

Ça commence par la charcutière qui se lèche le doigt pour mieux attraper la feuille de papier dans laquelle elle va m’envelopper mon jambon ! La boulangère qui se tousse dans la main avant de me la serrer ou de chopper ma tendre et belle baguette. Les gens qui sortent des toilettes sans se laver les mains. Peut-être se les ont-ils lavées dans la cuvette ! Mon dentiste, toujours le même, est très soigneux. Il met des gants lui avant de me mettre les mains dans la bouche. Mais à peine l’a-t-il fait qu’il règle l’orientation de sa grosse lampe en la chopant par la seule et unique poignée, et ma salive va se mélanger à celle du client précédent car je doute  qu’il prenne le temps de la nettoyer entre deux. Ensuite il saisit à mainte reprise la poignée de la porte du cabinet pour appeler son assistante. Poignée qu’il a déjà manipulée après m’avoir serré la main, moi qui ne doit pas les avoir plus propres que les autres… ect.

Dans une soirée après avoir serré de nombreuses mains, je me suis retrouvé avec une petite boule au bout d’un doigt, qui ne m’appartenait pas – je parle de la boule – et qui ressemblait fortement à une crotte de nez ! Merci au gentil donateur qui fut probablement dérangé en plein travaux d’investigations ! Pendant cette soirée, j’avoue avoir joué mon Adrien moyen en allant me laver les mains sans raison toutes les cinq minutes.

Pas de doute en cas d’épidémie…   

    

Retour à l'accueil