manif_paris_2.jpg

J’hésite de plus en plus à écrire sur ce blog, l’actualité m’inspirant du peu politiquement correct et moins j’écris plus j’ai de visiteurs. Le nombre d’articles lus a explosé ce week-end ! Cool ! Je devrais voyager plus souvent.

J’le savais déjà : c’est lorsque je ne fais rien, que je suis le plus efficace. Quand je serai mort… je battrai tous les records !

Je vais quand même publier ce que j’ai écrit ce matin en le censurant un max. José se chargera du reste…  


 Je m’absente un week-end, et voilà : c’est le bordel en France ! On ne peut vraiment pas vous faire confiance. Encore une manif contre le mariage pour tous ! Jusqu’où s’arrêteront-ils ?  4 milliards de manifestants selon Christine Boutin, 300 000 selon la police. Z’ont pas dû faire les mêmes écoles de comptage. Et quelle émotion ! Z’étaient si contents de se retrouver qu’ils en avaient les larmes aux yeux, des plus jeunes aux plus vieux. Faut dire qu’elle avait ratissé large Cri-cri : des poussettes aux déambulateurs ils étaient tous là ! Content pas content, tout le monde en avant ! Les jeunes ne comprenaient pas pourquoi ils étaient là et les vieux avaient oublié pendant le voyage. Que d’émotion ! Même Christine pleurait (y avait longtemps !).

Je me demandais ce qui motivait leur chère Christine à arpenter si souvent les rues de paris ? Je viens seulement de comprendre, la réponse est dans la méthode de comptage. C’est facile en « somme » ! La police mesure (info BFM) la surface des rues occupées : 75 000 m2. En estimant 4 personnes au m2 ça nous fait la modique somme de 300 000 manifestants. Fastoche ! Christine, elle en colle 18,666666 au m2 ce qui fait 1 400 000 ! Putain de partouze et de mains baladeuses… 2 800 000 mains qui vous pelotent le cul et les nichons… Forcément à la fin… On a envie de pleurer ! Les gaz lacrymogènes n’y sont pour rien.

Pour ou contre, je sens que ça vous donne envie de participer à la prochaine grande fête de Christine ! Bande de petits saligauds !    

Christine.jpg       

 Qu’est-ce que je disais ? Attention Christine ! Trop d’émotion à un certain âge quand on est plus habitué… Et boum !

 

    

Retour à l'accueil