Couverture-4.jpg 

Lorsque j’écris des petites conneries sur mon blog et que j’ai l’audace ou l’inconscience de les twitter je recrute des abonnés. Si ! Mais si j’ai le malheur, comme avant-hier d’écrire quatre lignes sur l’homosexualité… J’en perds autant. C’est quoi le blocage ? Sur ce coup-là, je crois que je vais paumer les deux qu’il me reste ! Mais parallèlement on récupère des commandes sur Amazon… Allez comprendre !    

 

Vous souvenez-vous de Jessica Fletcher, l’héroïne du feuilleton « Arabesque. » Très gentille mais insupportable, vous l’invitez chez-vous, le temps de vous serrer la main et boum ! Vous avez droit à un cadavre dans la maison ! 263 épisodes… Au moins 263 cadavres !

Agata Christie : 80 romans… au moins 80 cadavres si ce n’est plus vu que parfois elle les tuait par paquet de dix !

Un film que j’aime bien dans le genre c’est « Le magnifique » de Francis Veber avec Belmondo. François Merlin, écrivain, trucide dans ses livres « Les aventures de Bob Saint-Clar » tous les gens qui lui empoisonnent la vie au quotidien.

En fait, vous pouvez écrire un ou plusieurs romans sur un sérial killer sans risque, personne ne viendra enquêter pour savoir si par hasard vous n’auriez pas quelques cadavres dans vos placards, que vous en éprouviez à ce point le besoin, le soulagement… d’en parler dans vos romans.

Par contre si vous n’êtes pas homosexuel, ne vous hasardez pas à écrire un roman sur le sujet car tous vos amis (ou pas) auront tôt fait de se dire : « Bon d’accord… on a compris ! »   

Alors pour faire comme eux et essayer de comprendre aussi, je me suis dit que l’explication résidait peut-être dans la définition des mots. Qu’est-ce qu’un criminel ? « Qui est coupable d’un crime » dit mon petit dico. Ben oui, forcément… Tant qu’il ne l’avait pas tué de 25 coups de couteau… Même s’il en avait l’intention… Il n’en était pas un. Car s’il fallait condamner tous ceux qui, de près ou de loin, ont un jour éprouvé… caressé l’envie d’éclater la belle-mère, le voisin, le patron ou tous les beaufs du lycée, n’en déplaise à notre président, il faudrait embaucher dans la magistrature.

Et pour être homo de quoi faut-il se rendre coupable ? De rien, car dans ce cas précis, point besoin de passer à l’acte pour en être un, l’intention suffit :

« Qui éprouve une attirance sexuelle pour les personnes de son propre sexe. » dit le même petit dico.

Et là, j’ai compris… qu’il n’y avait rien à comprendre. Combien y a-t-il d’homosexuels en France ? Environ 4 à 5 % de la population. A mon humble avis, si l’intention suffit… il va falloir revoir les chiffres à la hausse.  

J’ai parfois l’impression d’être ce tournesol paumé en plein champ de vigne.

 

J’ai presque fini de lire « Un Noël à Rivers Falls » un polar dans lequel l’auteur associe avec adresse meurtre et homosexualité. Monsieur Alexis Aubenque… je crois que j’ai compris !...        

Retour à l'accueil