9782748390919 r 

Jamais je ne pourrai...

5.0 étoiles sur 5 Une randonnée, une remise en question 3 novembre 2012

Par Jakeivalice

 

Il arrive des périodes de la vie où il y a des hauts, où il y a des bas. Cela s'appelle les aléas.

"Jamais je ne pourrai", livre d'Alexis Hayden, nous prend avec lui dans cette aventure particulière. Dans la plupart des livres, on y trouve de l'action, du suspens, une énigme à la Sherlock Holmes ou un royaume à sauver. Ici, on est immergé dans une simple randonnée qui pourrait arriver à tous. Vous, Lui, Elle, Moi. Tout semble réel. Et dans cette randonnée, on retrouvera au final de l'action, des scènes en mouvements, le suspens de savoir si les personnalités changent et comment elles seront à la fin ce qui constitue toute l'énigme et l'intrigue. Le royaume à sauver n'est autre que soi-même, son esprit, pour remonter à la surface, et faire face à la réalité d'une meilleure façon.

Le discours à la première personne fait qu'on se sent obligatoirement dans l'histoire, nous pouvons être chacun des trois principaux protagonistes tout comme les personnages secondaires, on a tous un rôle dans la vie, et ce livre nous replace là où il faut. Ce discours à la première personne, ce journal, fait que nous sommes touchés directement par tout ce qu'il se passe tout au long de l'aventure.

Ce livre commence assez sombre pour terminer par la lumière, mais tout en gardant tout au long une trace noire, que j'appellerai tout simplement, notre passé, notre vécu. Bien que le final, jusqu'à la dernière page nous prenne à la gorge, les yeux embués.

Assez court (trop court ?), un livre conseillé aux adolescents mais dont les adultes pourraient en prendre de la graine de part la profondeur de réalisme. On ne peut qu'être avec les personnages, on ne peut qu'être dans l'esprit des personnages.
Notre vision des choses, du monde, de ce qui nous entoure évolue au fil de la lecture, du livre et de l'évolution du personnage qui écrit ce journal.

De tous les livres que j'ai lu, et il y en a quelques centaines, un seul auteur arrive à me faire autant voyager, à me faire autant remettre en question, à me faire autant sentir concerné. Il avait déjà réussi à me faire fondre en larmes avec "Si tu avais été..." pris par la réalité de l'histoire et me sentant personnellement visé. Encore une fois avec "Jamais je ne pourrai..." je ne suis pas indifférent, j'ai apprécié de le lire bien que je ressens une gêne qui me fait me poser des questions sur moi-même, sur ce qui m'entoure, sur ma vie.

Une randonnée de ce genre ferait du bien à beaucoup de monde et j'espère que certains pourront vivre cette aventure.

Un livre que je recommande fortement et que je fais diffuser.

Merci Alexis.

 

Et vous, qu'est-ce que jamais vous ne pourriez ... ?

Retour à l'accueil