oiseaux-migrateurs-4.jpg 

De passage, de passage…
Triste, heureux, voyage, dans ce monde en rage.
Dites-leur bien je suis seulement de passage.

 

J’ai toujours aimé cette chanson de Léonard Cohen « Passing througt » que Graeme Allwright a traduit en français et adapté un peu aussi.

C’est l’expression qui va bien, nous sommes ça : de passage…

Tout passe…

Notre enfance.

Nos amours.

Notre vie.

Ceux que nous aimons.

Nos rêves.

Nos cauchemars.

Nous voyons tout passer, comme ces oiseaux migrateurs, sans savoir où ils vont.

Et nous, le savons-nous ?

Nous sommes seulement de passage…

 

Retour à l'accueil