mec-1.jpg 

Encore un matin… Un matin pour rien… Chantait Jean-Jacques Goldman. Et ça il faut bien reconnaître qu’un matin, puis deux, puis trois où il ne se passe rien… c’est chiant. Mais avoue que certains matins de rien, et hier en était un, nous aident à faire un rêve plus loin.
« Matin pour agir ou attendre la chance
Ou bousculer les évidences,
Matin innocence, matin intelligence,
C'est toi qui décide du sens. »

En attendant tu n’as rien décidé du tout, tu n’as même pas vu l'évidence : qu’il avait suivi tes conseils et changé de look pour te plaire. Je ne le crois pas ! Je vais te dire mon gars… (comme disait Gabin) là, tu mérites la médaille en chocolat ! Ou la couronne, ou je ne sais quoi… Enfin un machin honorifique quoi ! Heureusement que les SMS existent pour se rattraper.

Il est tellement coincé que ça grince quand il marche ! Pour une fois qu’il fait un effort pour te plaire, toi, tu passes à côté comme on passe devant une nature morte dans un musé ! Je ne le crois pas !

Décidément il est toujours aussi difficile de dire qu’on est amoureux sans le dire, et encore plus difficile de comprendre ce qu’il a voulu dire, bien qu’il ne l’ait pas dit. Tu vois ce que je veux dire ? Non ? C’est bon, retourne te coucher !     

 

 

Retour à l'accueil