google-books-1.jpg 

Je suis souvent étonné de voir à partir de quelle demande certains internautes finissent sur mon blog. Comme hier ce canadien après avoir tapé « books.Google.ca » sur Yahoo. Hélas cher ami, vous arrivez trop tard,  ce livre « Si tu avais été… » n’est plus disponible sur Google.books. Pourquoi ? Je l’ignore, de même que j’ignore comment il y était arrivé.

Par contre en cherchant à reproduire ce schéma de recherche je suis arrivé sur d’autres articles tel que celui-ci :

  « L'éditeur Gallimard a décidé de saisir la justice contre Google et sa numérisation frauduleuse de ses livres. L'acte vise clairement Google qui ne prendrait pas suffisamment de précautions lors de ses travaux. Une fronde anti-Google Books semble se former puisque d'autres éditeurs comme Flammarion, Albin Michel et Eyrolles comptent se joindre à l'attaque…
Pourtant d'autres éditeurs dénoncent clairement la défense par les majors d'un « pré-carré économique ». Eric Martin, directeur de la diffusion du Petit Futé, qui donne libre accès à ses guides, estime que certains éditeurs souhaitent «  défendre un modèle économique vieux de plusieurs siècles basé sur l'impression et la diffusion d'ouvrages. Ils doivent désormais s'auto-protéger… »

« Petit » c’est sûr, « Futé » c’est à voir… La Société des Ecrivains fait partie de ce groupe. Pourquoi auraient-ils subitement décidé de supprimer l’accès à ce livre ? J’ignorais comment il était arrivé sur Google.Books mais cela ne me gênait pas. Il manquait des pages, certains lecteurs nous accusaient d’en dissimuler les passages pornographiques… Ils seront satisfaits puisqu’il a disparu du catalogue.

L’ennuie c’est que j’avais mit des raccourcis partout… quelle galère ! Et hier, Si tu avais été… sur Google.Books, nous n’aurions peut-être pas perdu un lecteur. Heureusement les premiers chapitres sont encore sur Blogspot.com.

 

 

Retour à l'accueil