Mec-20.jpg 

Monde magique et ténébreux.

Rien n’est simple, tout est merveilleux.

En permanence il y a tout et son contraire

Ce que je vois, ce que je crois avoir vu

Ce que je voudrais dire, ce qu’il m’est interdit

Ce que je n’arriverai jamais à dire

Ce que j’ai déjà dit ou trop tard

Ce que je n’aurais pas dû

Les messages codés qui m’échappent

Ceux que j’ai décodés mais qui ne l’étaient pas

Toutes ces questions sans réponses

Pourquoi as-tu fait ça ?

Toujours tout et son contraire

Tu joues l’indifférence mais tu tiens compte de mes conseils

Tu me salues, tu m’ignores

Tu me souris, tu me fais la gueule

Tu me fuis et me suis

Tu me délaisses sans me quitter des yeux

Tu m’aimes et me détestes

Tu m’admires, tu ne me calcules plus

Tu changes de look et de vêtements

Tu t’en fous et t’habilles n’importe comment

Tu te dis hétéro mais te conduit comme un homo

Tu es fier de toi, tu ne te supportes plus

Tu m’écoutes, tu t’en fous

Tu aimes tes nouvelles lunettes

Tu ne les portes plus

Pagny a raison : tu es tout et son contraire

Moi je suis beaucoup plus simple :

Je t’aime

Je fais tout pour t’ignorer

Je veux être à tes côtés

Et te fuir lorsque j'y suis 

Je voudrais te servir

Mais pas question d’être ton toutou

Je voudrais être libre de t’aimer

Je suis ton prisonnier

Tout et son contraire…

Tu es ma joie et mon désespoir

Je t’aime et te déteste

Tu es ma vie mais je pense à la mort

Tu es lumineux mais tu m’entraînes dans tes ténèbres

Ton regard sombre quand je n’y suis pas

Tes yeux clairs quand je suis là

T’aimer c’est le paradis

T’attendre est un enfer

Tout et son contraire…

 

« Moi, j'ai entendu dire
Que l'amour fait souffrir,
Que l'amour fait pleurer,
À quoi ça sert d'aimer?

L'amour ça sert à quoi?
À nous donner de la joie
Avec des larmes aux yeux...
C'est triste et merveilleux! »

 

Est-il besoin de préciser qu’aucun de ces états d’âme ne saurait être attribué à l’auteur. Il y a longtemps hélas, qu’il a décidé d’arrêter de souffrir, d’arrêter de pleurer.

Regrets… Satisfactions… Tout et son contraire ! 

 

 


 

Retour à l'accueil