9782748390919 r 

Mathieu me demande si j’ai une casquette.

   Tu devrais la mettre, tu vas cuire. En altitude, on ne sent pas le soleil, mais il est là.

   C’est bon, je ne crains pas le soleil.

 

L’après-midi se passe bien, nous marchons d’un bon rythme, toujours en silence. Vers dix-huit heures, Mathieu s’arrête et nous propose de monter les tentes. Pourquoi pas… Personne ne discute, je suis fatigué et mal dans ma peau. Peau qui commence à me tirer, d’ailleurs. Il ne manquerait plus que je prenne un coup de soleil. Alors là, je n’aurais pas fini d’en entendre parler.

J’ai l’impression d’être parti de chez moi depuis une éternité, tout me semble si loin. Nous sommes là tous les trois, pourquoi avons-nous accepté ce séjour ? Mathieu a l’air d’aimer ça, comme s’il était dans son élément. Moi, je sais ce que je fuis, mais toi, Romain, qu’est-ce qui te motive ? Que cherches-tu ? Qu’est-ce que tu attends de cette aventure ? Quand je te vois, silencieux, le dos courbé sous le poids de ton sac, on dirait que tu croules sous les emmerdes. Tu frimais plus, le premier jour. Tu n’es guère plus bavard que moi. Tu n’appelles personne. Tu n’as pas de téléphone ? Ou t’es seul dans la vie ? On dirait un petit poussin perdu dans la montagne avec son sac à dos. Un petit poussin qui n’a même pas le téléphone ! À ce propos, ça y est, c’est mort, nous n’avons plus de réseau. C’est peut-être mieux ainsi, j’ai besoin de cette coupure. En ville, je me dis souvent qu’on ne pourrait plus vivre sans portable. Finalement, on s’y fait. Je suis toujours étonné de ce pouvoir d’adaptation qu’ont les humains. Le premier jour, on croit mourir, le deuxième, on s’habitue, le troisième, on marche en vainqueur !

Le soir, Romain me demande :

   Tu sais comment il faut faire ?

   Hein ?

   Tu sais comment il faut faire ?

Avez-vous déjà remarqué ? Quand on ne comprend pas une question et qu’on fait répéter, la personne en face répète la même phrase en utilisant les mêmes mots. Si je n’ai pas compris la première fois, je ne comprendrai pas mieux la deuxième. Alors je m’énerve :

   Je ne comprends pas ce que tu dis.

   Pour monter la tente.

   Je n’en sais rien, demande à Mathieu.

9782748390919 r

Retour à l'accueil