9782748390919 r 

C’est la question que me posait hier un internaute sur la page Facebook du livre. N’étant pas un spécialiste en la matière, voici ce que je lui ai répondu :

 

Très bonne question à laquelle (sans être normand) je ne saurais répondre ni par oui, ni par non. Ce roman « Jamais je ne pourrai » est différent de « Ma vie d’avant » et de « Si tu avais été… », mais il y est aussi question d’homosexualité à l’adolescence, dans la mesure où Romain, l’un des personnage, est homo. Les deux autres, hétéros…, quoi que Maxime…, on ne sait pas trop. Trois ados, de milieux différents, qui vont devoir apprendre à se supporter lors d’une randonnée d’une semaine à la montagne, malgré leurs différences et leurs préjugés… Sans pudeur, ils parleront de tout : de la vie, de la mort, de leurs choix amoureux…

Si par « roman gay » vous entendez « roman érotique », non ce n’en est pas un. Bien que la limite entre l’amour et l’amitié soit toujours incertaine…

Je pense que le 4ème de couverture qui suit, résume bien le roman. Vous trouverez des extraits du roman sur mon blog : http://alexishayden.over-blog.com/article-jamais-je-ne-pourrai-chapitre-1-1-109969004.html ainsi que sur le site de Publibook.           

 

Maxime, dix-sept ans, mal dans sa peau, cherche désespérément à fuir, à oublier tous ses problèmes : une mère trop présente, une petite amie perdue, un frère malade… Et encore doit-il endurer, durant ses vacances, un séjour à la montagne en compagnie de deux inconnus, Romain et Mathieu, qui l’énervent et qu’il méprise. Toutefois, pour que cette semaine change le cours de son existence, il lui faudra oublier ses préjugés. Car c’est à ce seul prix qu’il pourra faire le point sur sa vie et découvrir la richesse que peut lui apporter le contact avec ses deux complices de randonnée.

 

Au cœur des Alpes de Haute-Provence, au cours d’une excursion, trois jeunes se toisent et se heurtent, s’apprivoisent et se confient leurs zones secrètes. Des êtres pleins de forces et de failles, d’angoisses et d’attentes, de rancœurs et d’espoir, qui, à eux trois, portent les grands questionnements adolescents. Aussi est-il question de vie et de mort, de choix amoureux et de courage dans ce roman d’Alexis Hayden qui signe, avec réalisme et sans atermoiements, une aventure montagnarde et intérieure au cours de laquelle l’amitié s’impose – dans tous les sens du terme – comme bouleversante.

 

Cet autre qui grandissait en moi - 1 

 

 Livre - bis

Retour à l'accueil