Cet autre qui grandissait en moi - 1 

Chapitre 16 (suite)

 

J’en ai marre, je déteste ce que je suis (Extrait)

 

Je ne savais pas trop quoi dire, je faisais surtout attention à ne pas dire n’importe quoi. Il se releva en séchant ses larmes, et en tentant de se ressaisir.

   Excuse-moi, je suis trop con de pleurer comme ça.

   Non, un mec qui pleure, ce n’est jamais con, c’est touchant et émouvant. Mais ce serait bien que tu arrêtes, si tu ne veux pas que j’en fasse autant.

Cette petite réflexion déclencha enfin un sourire.

   Si on ne se revoit pas avant ton départ…, je voulais te dire… Soit prudent. Tous les ans, il y a des gens qui se noient pendant les vacances.

Son visage s’illumina d’un merveilleux sourire.

   C’est bien de t’inquiéter comme ça pour moi, dit-il sur un ton moqueur.

Ce n’était pas une franche acceptation, mais il y avait un mieux. Tout était dans les sous-entendus. Que fallait-il comprendre : « N’est-il pas normal de s’inquiéter quand on est amoureux ? Et je sais que tu l’es. »

   Je m’inquiète toujours pour toi, et je détesterais aller à ton enterrement, dis-je.

Il redevint sérieux :

   Promis, je ferai attention. 

Il était grand temps d’abréger les « au revoir ». Je lui tendis la main en disant :

   Salut mec ! À bientôt.

Au lieu de me la serrer, il me tomba dans les bras en me serrant très fort.

   J’en ai marre, dit-il, je déteste ce que je suis… et en même temps, je sais que tu vas me manquer.

   Parce que moi, tu ne vas pas me manquer, tu crois !

Je l’embrassai sur la joue, il en fit autant et sortit, les yeux rouges, sans dire au revoir à ma mère. Je restai songeur : peut-être aurais-je dû l’embrasser sur la bouche ?

Couverture Tome 1 - Ma vie d'avant

Retour à l'accueil