article_senat.jpg

Hier, vendredi 12 avril 2013, le Sénat français a adopté à son tour le projet de loi ouvrant le mariage aux couples homosexuels. Au nom de l’égalité nous ne pouvons que nous en réjouir.  

Ce qui m’a étonné, lorsque j’ai entendu la nouvelle à la radio, c’est que les sénateurs aient voté à main levée !

Je me suis souvenu que lorsque j’avais quatorze ans, un professeur nous avait demandé de voter pour je ne sais quoi. Il nous avait laissé le choix du vote : à main levée ou à bulletin secret. C’était probablement un premier test. Comme la majorité préférait le vote à main levée, il était resté pensif un instant puis nous avait dit, les yeux dans les yeux :

 - Messieurs, vous venez de choisir la plus mauvaise des solutions !

Devant notre étonnement et notre incompréhension il nous expliqua que, selon lui, le vote à main levée était le plus rapide mais certainement le plus anti-démocratique, plusieurs personnes pouvant être influencées ou intimidées par les autres votants et ne pas oser exprimer fermement leurs convictions.

 

Ainsi messieurs les sénateurs, vous n’avez plus quatorze ans depuis longtemps, pourtant, selon mon prof de français, vous venez de choisir la plus mauvaise des solutions ! 

Retour à l'accueil