Deprime.jpg 

Nombre de suicidés par an en France 10 000. Deux fois plus que sur les routes.

Soit 27 par jour, 1 toutes les 53 minutes. Nous ne parlons pas des tentatives mais des morts, en sachant que certains suicides ne sont probablement répertoriés comme tels.

27 hier, 27 aujourd’hui et 27 qui sont prêts et vont faire le grand saut demain.

 

Heureusement ça bouge comme l’indique cet énergique projet :

 

« Le projet qui sera proposé à la concertation comprend 20 mesures déclinées en 52 actions qui s’articulent autour de 5 axes : le développement des études et de la recherche, l’information et la communication autour de la santé mentale et de la prévention du suicide, la formation des professionnels, le développement de la prévention, l’amélioration de la prise en charge des suicidants et de leur entourage. »

 

Pour ceux qui n’auraient pas compris je traduis :

 

Nous allons créer des commissions blabla avec des sous-commissions blabla, des comités blabla avec des sous-comités blabla, des réunions blabla avec des sous-réunions blabla…

 

Et en final, une décision qui va faire chaud au cœur des mômes qui dépriment : Une Journée Nationale de Lutte Contre le Suicide. Waouh ! Problème réglé. Suivant…

 

En attendant en Espagne José Wert, ministre de l'Education, a décidé d'annuler les cours d'éducation civique qui abordaient notamment le respect des libertés sexuelles.

 

Et en France ? On y réfléchit, on verra… après les élections… Ben oui, forcément !

Retour à l'accueil