Cope.jpg

C’est la crise, et dans la crise il y a la dette. Enfin… leur dette. Je ne sais pas vous, mais ce n’est pas la mienne. Celle de la France frise les 2000 milliard d’euros ! Je me suis souvent demandé : comment peut-on atteindre de telles sommes ? Je viens seulement de comprendre.

Ce matin un gugusse de l’UMP disait à propos de l’élection de leur marionnette : « Le score est tellement serré, qu’on ne peut pas dire qui l’a remporté ! » Fabuleux, non ?

C’est à ce moment-là que j’ai compris pourquoi la dette atteignait des sommes qui dépassent l’entendement. La raison est toute simple : A l’UMP on a oublié de leur apprendre à compter ! Alors depuis des années, ils ont fait des chèques, tant qu’il y en avait… Yahoo !

Hey, sans rire, si nous gérions nos comptes comme ils ont géré les finances de la France… Il y a longtemps que nous serions à l’ombre.

Quand on n’est pas capable de compter 150 000 bulletins de vote… Imaginez 2000 000 000 000 d’euros !

Il pleut sur mon écran de télé. Entre ces supers mecs virils, qui hier, frappaient des femmes dans Paris pour défendre la famille, et ces deux clowns qui ne sont pas capable d’aligner deux chiffres l’un derrière l’autre… Pauvre France !

Pour le fauteuil de l’UMP, j’ai peut-être une solution ou deux, ou trois. J’ai d’abord pensé à une greffe de cerveau, mais le risque c’est toujours le rejet. Il faudrait plutôt les cloner, créer de toute pièce un président OGM avec le corps du plus jeune et la tête du moins bête. Côté corps, le choix sera vite fait, mais côté tête… on va avoir du mal.

Sinon, comme le suggèrent certains,  il nous reste à admettre l’évidence : l’UMP a deux papas ! Et là j’avoue que la mise en scène était trop top, je savais qu’on finirait par s’entendre, sur le mariage pour tous ! J  

 

 

 

Je suis régulièrement obligé d’ajouter quelques lignes à cet article. Moi qui n’aime pas trop les feuilletons, j’avoue que celui-là me passionne un peu : quel insupportable suspens !

Mardi, « Libération » titrait à la une : « La foire du trône ». MDR.

 

Etant donné qu’ils ne savent pas non plus compter le nombre de départements d’outre-mer, sur lesquels flotte pourtant le drapeau français, j’apprends ce matin (jeudi) qu’ils vont enfin faire appel à un juge neutre et équitable : Alain Juppé ! Un repris « de justesse » déjà condamné en 2007 à 14 mois de prison avec sursis et 1 an d’inéligibilité, pour prise d’intérêts illégal et pour avoir trompé la confiance du peuple français !...

Je crois qu’on n’a pas fini de rigoler.     

 

   

 

Retour à l'accueil